Capacity Building Workshop
Les villes demandent des contes
Septembre 2012
English ÚÑÈí

Dans ce numéro

 
Lancement de la deuxième phase du programme Safar/Istikshaf et du projet Jira-Amman ville d'apprentissage et d'hospitalité
Bourses de voyage au mois de septembre:
Prolongation du délai de la réception des demandes
Les réunions de Hakaya pendant la cinquième session du festival Hakaya
Mobilité des artistes et visas: partagez vos histoires !
 

abbonez-vous à notre newsletter

cliquez ici pour vous inscrire à notre newsletter

Pour communiquer avec nous

Share sur Facebook
Tweet ce sujet

Sur le Forum Arabe de l'Education

Le Forum Arabe de l'Education est l'initiative d'une organisation non gouvernementale et à but non lucratif. Le FAE est actif dans le monde arabe dans le domaine de l'action pour la jeunesse et pour la société. Il insiste sur les notions de l'apprentissage, l'expression de l'expertise, et la construction de la société. Le Forum Arabe de l'Education vise aussi à participer à une renaissance culturelle arabe émanant des connaissances et du savoir-faire en potentiel dans les sociétés arabes. Il cherche aussi à développer une vision commune sur l'apprentissage dans le monde arabe, une vision qui émane des initiatives authentiques basées sur l'action des gens et sur le terrain culturel local dans sa synergie avec les civilisations du monde.

Nouvelles des bourses du fonds (Safar)

La réception des demandes de bourses du fonds Safar/ Istikshaf se fait tout au long du mois. Le comité de sélection étudie les demandes de bourse pendant la première semaine de chaque mois, à condition de recevoir les demandes au moins un mois avant la date du voyage. Pour plus d'information info@safarfund.org.

En attendant votre participation

Cette Newsletter met en valeur les différents programmes du Forum Arabe de l'Education. Elle est ponctuée aussi de renseignements utiles et annonce un certain nombre d'activités à venir. Nous serions heureux de recevoir des informations sur vos activités sur l'adresse mail suivante : suad@almoultaqa.com.

Pour nous contacter

6, rue Farés Khoury – Shmesany
B.P : 940286 11194 Amman, Jordanie
Tel: +96265687557
Fax:+96265687558

e-mail: info@almoultaqa.com
web: www.almoultaqa.com

Lancement de la deuxième phase du programme Safar/Istikshaf et du projet Jira-Amman ville d'apprentissage et d'hospitalité

Lors de l'ouverture de la cinquième session du festival Hakaya à Amman, le Forum de l'Éducation Arabe a annoncé le lancement de la deuxième phase du programme Safar/Istikshaf, et du projet ''Amman ville d'apprentissage et d'hospitalité (Jira). Ces deux projets font partie de l'effort du Forum de redonner de l'importance à la notion de ''l'apprentissage communautaire'' qui rompt avec les modèles connus, et met en valeur la société et les habitants comme une source principale d'apprentissage.

Le Forum de l'Éducation Arabe cherche ainsi dans cette deuxième phase du programme Safar/Istikshaf à diffuser la culture de la mobilité comme apprentissage, et de l'apprentissage par la mobilité dans le monde Arabe et la région euro-méditerranéenne en général. Il vise aussi à déployer tous les efforts possibles pour propager les chances de voyage et les mettre à la portée de tout le monde à travers la réclamation de politiques publiques qui mettent en valeur la mobilité, et cherchent à faciliter ses conditions autant que possible. Istikshaf est un programme de solidarité et de communication communautaire qui émane du programme Safar. Il a été lancé il y a deux ans comme fruit de collaboration entre le Forum de l'Éducation Arabe et le Fonds Roberto Cimetta (France), ainsi que l’Association Internationale pour la Création et la Formation (I-Act) en Égypte. Ce programme a profité d'un financement offert par l'Union Européenne pour une durée de 30 mois à partir du premier décembre 2011. Dans ce programme, les institutions partenaires organisent un ensemble d'activités qui instaurent et diffusent une culture sociétale constructive sur les notions de la mobilité pour l'apprentissage.



Depuis le début du travail dans cette deuxième phase du programme Istikshaf, trois rencontres ont été organisées avec plusieurs côtés impliqués dans le soutien de la mobilité comme moyen apprentissage dans le monde arabe. Une campagne de sensibilisation pour gagner le soutien a été lancée avec une concentration sur les politiques publiques. Vue la conviction du Forum de l'Éducation Arabe que les côtés concernés par la mobilité doivent être pionniers dans la diffusion et le soutien de cette initiative, un travail intensif a été entamé pour lancer les fonds locaux de la mobilité dirigés par de jeunes entrepreneurs dans huit pays arabes comme une première étape. Et en continuité avec les efforts de recherche prônés par le Forum de l'Éducation Arabe lors de la première phase du programme Istikshaf, un livre intitulé 'Madarat'' qui regroupe les papiers, les interventions et les recherches sur la mobilité en Méditerranée a été publié au milieu du mois d'août cette année.

Dans son effort à renforcer les liens avec les principaux côtés qui soutiennent la mobilité des gens et des artistes dans les différentes villes, le Forum de l'Éducation Arabe a instauré les bases d'un partenariat à long terme avec la Municipalité du Grand Amman-Département de la Culture pour développer et mettre en œuvre l'initiative intitulée ''Amman, une ville d'apprentissage et d'hospitalité- Jira'' qui cherche à faire de la ville d'Amman ''une ville d'apprentissage et d'hospitalité'' qui offre la chance à ses habitants et à ses visiteurs de vivre une expérience d'apprentissage originale avec les quartiers et les habitants de la ville. Le projet a commencé par une série de réunions tenues avec les habitants et les côtés concernés ainsi qu'avec les représentants de la Municipalité du Grand Amman, pour chercher les possibilités d'apprentissage enfouis tel des trésors dans la ville d'Amman –les individus, les institutions et les espaces-. L'objectif étant de diffuser le savoir sur ces possibilités d'apprentissage pour encourager les habitants de la ville et ses visiteurs à apprendre par la proximité et le voisinage (Jira), à se rendre visite, et à communiquer avec les autres. La première réalisation du projet ''Jira'' sera le lancement de ''La cartographie d'Amman ville d'apprentissage'' qui expose toutes les possibilités qui existent dans la ville.

Ces deux initiatives sont en harmonie avec la vision du Forum de l'Éducation Arabe qui trouve que la solution vient toujours des gens, et que le savoir est apte à réaliser un développement sain pour les individus et les groupes, et qu'il doit être construit et développé à partir de leurs expertises et leurs expériences.

Bourses de voyage au mois de septembre:

  • Islam al-Sarfi de la Palestine, Jam'i bin Zaim de l'Algérie, Khouloud Abdelbari du Yémen, Khamis Abu al-Sa'd de la Palestine, Samah Kamel de l'Égypte, Shadi Hajras de l'Égypte, Abdelkarim Haymar de l'Algérie, Nura Majzub de la Syrie, Yesra Sharkaoui de l'Égypte. Les bourses ont été octroyées à ces artistes pour leur permettre de participer à certains ateliers organisés par le festival Hakaya en Jordanie.
  • Dania Daya du Liban, Razan Mubaydin de la Jordanie, Ramzi As'ad de la Palestine, Fidaa Ataya de la Palestine, Sayfeddin al-Jallasi de la Tunisie, Dya al-Sheikh de la Syrie, Bilal Jalasi de la Tunisie, Maher Abdo de la Syrie, Saddam al-Adleh du Yémen. Ils ont obtenu ces bourses pour participer aux ateliers organisés par l’Association Internationale pour la Création et la Formation (I-Act) en Alexandrie/Égypte.


Prolongation du délai de la réception des demandes:

Des bourses de voyage ‘’Safar’’ sont à la disposition des jeunes arabes désirant visiter les gagnants au concours du roi Abdallah II de Jordanie pour la réalisation et la création de la jeunesse.

Le programme Safar en collaboration avec le prix du roi Abdallah II de Jordanie pour la réalisation et la création de la jeunesse offre aux jeunes arabes la possibilité d’obtenir une bourse de voyage pour visiter l’un des gagnants du prix du roi Abdallah II de Jordanie. Cette bourse fait partie d’un accord visant à tirer profit de l’expertise et des ressources des deux partenaires (Le fonds de développement du roi Abdallah II de Jordanie, et le Forum de l’Éducation Arabe ⁄ Programme Safar ), et les mettre à la disposition de la jeune génération arabe qui fait preuve de dynamisme dans le domaine sociétal. Le fonds Safar soutient ainsi le voyage des jeunes arabes porteurs de projets qui désirent rendre visite à leurs confrères ayant obtenu le prix afin de profiter de leur expérience, et de communiquer avec eux dans les lieux où ils vivent au sein du monde arabe.

Pour présenter la demande de bourse, prière de visiter le site web de Safar :
www.safarfund.org/ShowContent.aspx?ContentId=46

Pour plus d’informations sur les initiatives consultez :
www.safarfund.org/ShowContent.aspx?ContentId=168

Les réunions de Hakaya pendant la cinquième session du festival Hakaya

Pendant deux ans et demi, le programme régional Hakaya s'est impliqué dans beaucoup de partenariats et de projets qui reflètent les aspirations de la rue arabe à travers des histoires racontées et présentées par des individus passionnés ou par des associations. Pendant vingt-quatre mois, beaucoup de réunions ont été tenues, beaucoup d'idées excitantes ont été discutées à partir d'axes précis, ce qui a permis au savoir profond de prendre la forme de projets concrets. Lors de ces réunions, nous avons pu nouer et approfondir des relations avec les autres, et nous avons eu la chance d'apprendre beaucoup de choses.

Alors que l'essentiel du groupe de partenaires régionaux est resté actif et opératoire dans notre projet, d'autres partenaires ont préféré de quitter car leur parcours ne coïncide pas avec le nôtre. D'autre part, et comme nous sommes parvenus ou presque à l'accomplissement d'une partie importante de notre travail, nous avons senti que le temps est venu de faire le bilan de ce qui a été déjà réalisé, et de planifier la période à venir.

Le programme Hakaya part de la conviction profonde de la place centrale du conte dans la vie, ainsi que dans l'art et l'apprentissage. A partir de ce point de vue que partagent avec nous beaucoup d'individus et d'institutions, nous avons commencé à transformer les discussions en projets de plus en plus importants et ambitieux. Vingt-deux personnes qui représentent les partenaires régionaux ainsi que les membres du comité consultatif, en plus d'un group choisi des amis de Hakaya se sont réunis à Amman du 13 au 15 septembre 2012 pour commencer l'évaluation de notre travail avec l'aide d'experts externes spécialisés dans le domaine. Il faudrait dire que ces trois jours de travail ont permis aux partenaires et aux membres du comité consultatif de faire une réflexion objective et sincère autour de la question, et d'examiner le sens et l'impact de Hakaya et sa capacité à atteindre un public large au niveau de la région.

Une autre réunion du réseau des conteurs a eu lieu le 15 septembre, auquel ont participé des artistes narrateurs venus d'horizons variés. La réunion a eu lieu dans l'espace magnifique de Daret al Founoun situé à Jabal Louaybdé, et la discussion portait sur le rôle attendu du réseau en harmonie avec les souhaits et les intérêts des conteurs.



Toutes ces réunions se sont terminées le soir du quinze septembre par un certain nombre de performances présentées par trois narrateurs impliqués dans des initiatives soutenues par le programme Hakaya, ainsi que le poète Anas Abu Rahmé, qui a lu des poèmes qu'il avait écrits suite à ses visites aux villages palestiniens où il avait écouté des récits et des contes qui avaient chargé ses mots de sens nouveaux.

A la suite d'une recommandation importante proposée pendant la réunion des partenaires, Shahd Abu Odeh a été chargée de rencontrer un certain nombre de conteurs parmi les membres du réseau pour discuter avec eux les méthodologies qui président à leur travail et la formation qu'ils offrent. A travers cette recherche elle pourrait leur donner la chance/le moyen/le modèle de transmettre leur savoir profond aux autres.

Noura Amin qui fait partie des partenaires du réseau, a exposé aussi son travail en Égypte réalisé en partenariat avec le programme Hakaya, et qui consiste à soutenir les habitants des zones défavorisés, et de leur permettre de partager ensemble les histoires et les contes qu'ils connaissent sur les rues de leurs quartiers, ce qui a donné à ces habitants la chance de rompre le silence et défouler ce qui les affectaient dans leurs vies difficiles.

Mobilité des artistes et visas: partagez vos histoires !



La question des visas est l’un des problèmes rencontré par les artistes quand ils s’engagent dans une mobilité au delà des frontières, particulièrement pour les nationaux des pays tiers désireux d’entrer au sein de l’Union Européenne. On the Move étudie actuellement de quelle manière les structures culturelles soutenant la mobilité (bailleurs de fonds, organisateurs d’événements, lieux culturels…) peuvent aider les artistes de pays tiers à surmonter les difficultés rencontrées lors de leur venue dans l’UE, et quel message pourrait être transmis aux responsables de politiques publiques aux niveaux européen et national afin de prendre en compte les besoins spécifiques des artistes et opérateurs culturels actifs au delà des frontières.

http://on-the-move.org/news/article/15002/mobilit-des-artistes-et-visas-partagez-vos/

You have received this email because you are a member/subscriber of www.almoultaqa.com When you joined this program, you agreed to receive periodic mailings of items we think you might find interesting , to unsubscribe click here